Partagez | 
 

 Maerya, un être rempli de mystère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/02/2013
Âge : 30
Race : Katzekin
Classe : Chaman
Localisation : Saint-Hyacinthe

MessageSujet: Maerya, un être rempli de mystère   Mer 8 Mai - 12:45

Hors game

Bien le bonjour les funusiens!
Dans la vie de tous les jours, on m'appelle Mary ou Maé (dépend des gens ^^ ). J'ai 26 ans et je suis présentement aux études en santé animale au cégep de saint-hyacinthe.

Sinon, j'ai fait la rencontre d'un tit elfe qui avait autrefois les cheveux recouverts de pipi de troll par hasard sur facebook parce qu'il voulait des nouveaux amis dans son nouveau coin de pays.. et voilà, on s'endure parfois! Il a commencé à partager sa passion pour le travail du cuir et, pour le moment, ca donne de bons résultats sur notre travail d'équipe!

En dehors de tout ca, je suis une sportive à l'occasion (quand mon dos ne me fait pas trop souffrir!). Je faisais beaucoup de hockey avant, mais par manque de joueurs, j'ai arrêté (difficile de jouer en solo quand tu es dans les buts!). J'ai fait du soccer durant des années et un peu de volleyball de plage! J'aimerais bien recommencer si je trouve des joueurs (yen a parmi vous?)

Pour la découverte des GN, j'ai commencé l'an passé sur le joli terrain de l'atelier du loisir (pour ne pas nommer le GN). Je dois avouer que j'ai détesté mon expérience pour de multiples raisons (ah les hommes!), mais je reviens en force dans l'espoir de faire changer mon opinion des GN! ^^ Nouveau GN, nouvelle expérience! Pour ce qui est de ma découverte de Funus... et bien j'ai rencontré un grand homme magnifique qui m'a parlé de l'endroit où il s'est fait invité avec son groupe de joyeux lurons (à funus!!) et j'ai décidé de les suivre (moutons!! BEEEEEE)

Bon, je crois que le café me rend speedée aujourd'hui pour autant écrire ^^ pour ce qui est de la partie in game.. je vais faire un 2e post puisque mon background de personnage est énorme! (donc pour ceux qui ne sont pas intéressés, bah vous n'aurez pas besoin de le lire! gnia!)


Dernière édition par Maerya le Mer 8 Mai - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/02/2013
Âge : 30
Race : Katzekin
Classe : Chaman
Localisation : Saint-Hyacinthe

MessageSujet: Re: Maerya, un être rempli de mystère   Mer 8 Mai - 12:49

In game

Un doux rayon de soleil me réveilla en cette journée, une larme coula sur ma joue. J'ai dû encore rêver à mon enfance, à la mort de mes parents, à mes amis disparus. Depuis toutes ces années, mes pensées sont encore tournées vers eux. Comment vais-je réussir à faire mon deuil? Comment vais-je réussir à surmonter ces obstacles? Je n'ai jamais réussi à en parler depuis les évènements, les paroles me font mal, le son de la voix de mes ancêtres me torturent. Je décidai de prendre une plume et un pot d'encre et écrire ce que j'aurais dû sortir de ma tête depuis si longtemps, depuis déjà 18 ans.

Je m’installai confortablement dans mon petit lit improvisé, prit un bout de parchemin et commença l'histoire de ma vie, du moins le peu de vie que j'ai vécue. Mon histoire va comme ceci :

Je me nomme Maerya Karakaru Aka, je suis une jeune katzekin qui malheureusement ne connait que quelques us de son peuple. J'ai vécu dans la clandestinité très jeune, mais avant de vous parler de mon exil, je vais commencer par vous expliquer les raisons et mon cheminement au sein de mes ancêtres. Je suis née dans une famille respectée au sein de notre clan, mon père, un guerrier, tomba amoureux de ma mère, qui était elle aussi une redoutable meurtrière.

Après quelques années, je suis devenue apte à apprendre les notions de combat, mais déjà là, je n'étais point habile avec un cimeterre et pour combler le tout, aucune magie ne voulait sortir de moi. Personne ne savait exactement ce que j'allais devenir, valait-il la peine qu'ils m'envoient m'entraîner durant des années dans une école pour me perfectionner et avoir des chances de perdre leur seule héritière?

Il faut savoir que cette école est redoutable et ne laisse aucune place aux personnes qui ne sont pas aptes à bien maîtriser l’art du combat. Cet endroit demande beaucoup de temps, d’écus et d’adresse. Cependant, seul le destin pouvait savoir si j’avais ma place auprès des plus grands guerriers de ma race.

Mes parents retardèrent mon entrée, le temps que je trouve la voie qui me convient, les armes ou la magie? Les deux pouvaient être intéressants, mais pourtant je n'arrivais à faire ni un ni l'autre. Je continuai de m'entraîner au combat avec ma mère, en vain, je trouvais cela barbare et sanglant. Pourquoi notre peuple s'entretuait au lieu de s'entraider? Pourquoi ne pas s’allier aux autres peuples plutôt que de les chasser de nos terres qui se font envahir sans arrêt par les dragons et brigands? Jamais, je n'ai osé poser mes questions à mes parents, de peur de me faire châtier et renier sur le champ.

J'ai eu un début d’enfance paisible jusqu'à un évènement qui changea ma vie à tout jamais. Une guerre éclata entre les différentes familles du clan, le pouvoir étant la cause de tous les massacres. Lors d’une journée paisible et ensoleillée, nous avons eu le droit à une grande bataille qui devait être notre plus grande de tous. Malheureusement, ce fut notre perte, deux familles beaucoup plus fortes s'étaient alliées.

Mes parents sont revenus à la maison couverts de sang, ils m'ont amenés vers l’arrière de notre petite maison et ils ont poussés à un endroit bien précis et un passage s'ouvra. Ils m'ont amenés dans le trou en me disant de partir loin d'ici, loin d'une mort certaine. Ce fut la dernière fois que je croisai leur regards, leur regards remplis de peur, leur regards remplis de haine, leur regards remplis d'envies meurtrières. Ils refermèrent le mur derrière moi. Seule dans le noir, je laissai en arrière mon passé, mes parents, mes amis, mon peuple. Je n'étais point apte à quitter le nid familiale. Je n'étais même jamais sortie loin de mon clan et me voilà prise dans un monde hostile où je ne connais rien. Ce moment fut traumatisant et excitant à la fois.

Après plusieurs jours de marche, je trouvai un petit village qui se fondait dans les arbres. Les maisons ressemblaient davantage à des huttes qu’à des palaces, mais ce devait un bon endroit où vivre et grandir. Avec mon regard rempli de naïveté, je me dirigeai vers cet endroit qui semblait magnifique pour prendre un peu de repos. L’homme barbu, costaud et de petite taille me regardait avec un air satisfait et me laissa me reposer près de sa demeure.

Après un grand signe, il m'amena chez lui et m'hébergea, mais ce que je ne savais pas c’est qu’il avait un tout autre plan pour moi. Je perdis connaissance sans même comprendre ce qui se passait. Où étais-je? Pourquoi je ne sentais plus rien ? Qu’est-ce que l’homme a bien pu faire pour me rendre aussi vulnérable? À mon réveil, plusieurs heures plus tard, je me rendis compte que j'avais froid. Il m'avait volé tout ce que j'avais. Il ne me restait que mon petit couteau qui ne coupait pas!! Que je me sentais stupide!!

Le village n’était qu’illusion, c’était un habile roublard qui avait plusieurs tours dans son sac. Je me promis à partir de ce jour de faire attention aux nouveaux venus, mais comment pouvais-je juger qui était bon ou mauvais? Seule la connaissance d'autrui pouvait me dire la vérité sur la personne malgré les différences.

Je finis par me trouver un endroit paisible dans les arbres où dormir, relaxer et manger. Avec le temps, je fis connaissance avec un homme imposant qui errait dans les mêmes endroits que moi. Avec l’agilité innée que je possède, je finis par me rapprocher de lui et j’ai appris à le connaître à distance. À force de le côtoyer, j’ai oublié mes mauvaises expériences et j’ai décidé de faire confiance à mon instinct si précieux et présent pour nous aider à sauver des vies. Je me suis lancée et je suis allée le voir pour savoir qui il était réellement. Malheureusement, mon langage ne ressemblait en rien au sien et pour faciliter les choses, j’ai perdu l’usage de la parole lorsque j’ai quitté l’antre du clan. Je ne comprenais pas pourquoi les mots ne sortaient plus et pourquoi je n’arrivais toujours pas à prononcer la moindre parole. Avec le recul des années, je crois qu’une malédiction est lancée sur mon village et que les déserteurs ne peuvent plus user des mots pour survivre à l’extérieur. Cela n’est pas très efficace pour les lanceurs de sorts! Cependant, malgré les difficultés, nous étions devenus amis et plus rien ne pouvait nous séparer malgré nos différences, nos origines et nos terres rendues si lointaines.

Il m’a énormément aidé à comprendre le monde extérieur et les us de chaque race. J’ai beaucoup appris et je ne pouvais pas croire que j’avais enfin un mentor, une personne qui croyait en moi et qui voulait me voir évoluer. Aujourd’hui, je crois que nos chemins se sont croisés volontairement grâce au destin. Nous étions faits pour devenir des amis, nous étions dus de nous rencontrer pour nous aider mutuellement.

En la compagnie de cet homme, je voyageai dans les différentes villes et villages de ce monde. Avec les voyages, nos connaissances s’élargissaient et nous avons rencontré des gens agréables à côtoyer et qui pouvaient nous être fort utile à long terme. Je fis leur connaissance et j'ai pu comprendre que certains d’entre eux pratiquaient la magie. Un art que je n'ai jamais pu réellement comprendre. Leur rencontre commença à me redonner le goût à mieux comprendre les sorts et tenter de les maîtriser, un jour...

Je revis plusieurs fois la dame et elle me montra ses pouvoirs qui sont spectaculaires. Je tentai du mieux que je pouvais de lui demander de nombreux conseils pour bien débuter dans le domaine et j’avais espoir qu’un jour, je trouverai réellement ma voie. Avec de la volonté, de la détermination et beaucoup de travail, je finis par comprendre que la magie était beaucoup plus difficile que prévu. Malgré les efforts, rien ne voulait éclore de mon intérieur. Je perdis espoir de trouver ma voie…

La dame tenta par tous les moyens de m’initier à la magie de guérison, mais cela ne portait point fruit. Elle décida de prier et de faire appel à des esprits pour nous guider vers la bonne voie. J’étais une cause perdue d’avance! C’est à ce moment que je perdis connaissance et que la suite des choses se complique.

La suite m’a été racontée puisque j’étais inconsciente. Itto, un des esprits présents lors de notre rencontre, vit mon potentiel pour la magie. Cependant, une partie de mon être refusait de libérer l’énergie qui sommeillait en moi. Itto profita d’un moment de faiblesse de ma part pour sonder mon intérieur et commencer son rituel. Après quelques heures de dur labeur, il réussit à combattre ma partie obstinée et il prit sa place. Itto vit en moi depuis ce jour et il profite des moments où je panique pour prendre le dessus et il peut parfois se montrer très persuasif…

Ce moment m’a permis de me rendre compte que je n’étais pas faite pour prendre les armes, mais plutôt profiter du moment pour causer du chaos au sein des ennemis. Mon destin était de faire de la magie, de faire des sorts puissants ou simplement d'être une aide pour les soigneurs. J'entrepris de retourner voir la belle dame pour lui demander encore plus de conseils. Elle m'expliqua bien des choses en lien avec la magie comme les objets qui permettent l’activation des sorts ou la torture, les peintures et tout ce qui peut toucher les esprits corporels.

C'est à ce moment-là bien précis que j'ai compris bien des choses, mon destin était de devenir l'apprentie de la dame. Je voulais, moi aussi, avoir les pouvoirs qui allaient me permettre de mieux contrôler mon mana et de mieux comprendre ce que je devais faire au sein de mon groupe. Un art dans la magie, un art sur cette terre, un art qui s'apprend. Et depuis peu, j'ai une volonté indescriptible à tout réaliser mes projets et je veux attendre mes buts lancés avec la collaboration d’Itto bien sûr! Je suis fière du travail que nous accomplissons et je crois que mon mentor l’est autant vu le regard qu’elle me lance!

Je vous ai parlé beaucoup de ma rencontre avec cette dame, mais je crois que je dois vous présenter quelques-uns de ceux qui ont marqués ma vie. Avec mon ami voyageur, j'ai croisé un autre humain, un apprenti dans l'art du combat. Même si je ne veux point devenir guerrière comme mes parents, j'avais un très grand respect pour ce jeune homme. Quelque chose se reflétait dans son regard, une étincelle que j'ai pu voir dans peu de yeux. Je ne pourrais vous dire pourquoi, mais je voyais en lui quelque chose de différent. Son regard pourtant m'était familier. Il fut surtout surpris en entendant mon nom qui lui était si familier. Pourtant, je dois être la seule survivante... et si ce n'était pas le cas?

Je croisai aussi dans une autre ville, un elfe, de petite taille. Je ne lui faisais point confiance au début, mais nous sommes allées combattre ensemble dans les terres arides et nous sommes devenus de bons alliés. J'ai pu approfondir mes techniques et lui devenir plus fort dans les combats. Le travail d'équipe, une chose qui est très importante dans ce monde rempli de surprises. Malheureusement, je ne l'ai point revu depuis notre dernier combat, j'espère que tout va bien...

En parlant de gens que je n’ai point de nouvelles depuis des lunes, ce petit être comique au drôle de langage n’a pas recroisé mon chemin. Il était sympathique malgré son apparence et sa façon de penser. J’espère que lui aussi est encore en vie…

Je pourrais vous écrire biens des choses encore sur ma vie, mais ce serait insensé. Nous ne nous connaissons point et je ne pourrais dire si vous êtes un être bien ou perfide. Vous en savez déjà beaucoup sur mon passé. Si vous voulez réellement que je vous raconte le reste, venez me retrouvez. Je serais toujours heureuse d'avoir de la bonne compagnie.


Je laissai l'encre de mes derniers mots séché et je roulai le parchemin. Je ne pourrais savoir qui trouvera ce message, mais dans un sens cela m'est complètement égal. J'ai pu raconter ce qui me tourmente depuis tant d'années et je me sens soulagée. Je pris une bouteille vide, mit le parchemin à l'intérieur et me dirigea vers l'océan. Je lançai la bouteille de toutes mes forces et je tournai les talons. Un sourire apparut sur mon visage. Mes pas sont légers et je sens qu’Itto est soulagé de ma prise de décision.

J'étais heureuse d'avoir pu parler de mon passé, heureuse de dire à tous que j'étais une Karakaru Aka, ce clan qui fut décimé par les Minervia et les Karza'el. Ces clans que je vais exterminer de ma propre main…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 17/01/2013
Âge : 26
Race : Humain/Loup-Garou
Classe : Guerrier
Localisation : Dans le noir

MessageSujet: Re: Maerya, un être rempli de mystère   Jeu 9 Mai - 1:04

Bienvenu parmis nous! j'ai bien hâte de te voir en jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Maerya, un être rempli de mystère   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maerya, un être rempli de mystère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Khazad-Dûm, rempli de Gobelins
» Le mystère de l'Atlantide
» Stardust, le mystère de l'étoile.
» Le Mystère de la Pleine Lune
» cicatrice de shanks mystère résolus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Funus Irae - Le Forum ::  :: Présentations-