Partagez | 
 

 Rhaxyn, Maître de vos pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 19/07/2013
Âge : 22
Race : Humain
Classe : Maître-pantin
Localisation : Originaire de Guildreal

MessageSujet: Rhaxyn, Maître de vos pensées   Sam 20 Juil - 12:45

Hors-jeu

Bonjour! Je m'appelle Gabriel, et je viens de la belle ville de Granby. J'ai 18 ans, et j'ai commencé à faire des GN cette année, et je ne suis pas près d'arrêter! Ce fut un véritable coup de coeur. Le prochain événement de Funus sera mon premier, mais je convaincu que ce ne sera pas le dernier! J'adore me fondre dans un personnage et lui créer une personnalité, et j'espère que cela transparaîtra dans mon attitude!

En jeu

C'est si étrange que je ne me souvienne de rien... Depuis cet incident, une année entière de souvenirs a été effacée. Laissez-moi vous raconter ce dont je me souviens.

Je me nomme Rhaxyn. Je suis né et ai été élevé dans un tranquille village du Royaume de Guildreal, dans lequel la paix régnait depuis de nombreuses années. Malheureusement, j'ai eu la malchance de naître humain, cette race si impure et imparfaite. Oui, cela paraîtra étrange, mais je hais ma propre race. Depuis que je suis en âge de lire les livres qui en parlent, les elfes m'ont toujours fascinés, au point où mon rêve était de devenir l'un des leurs, même si cela était impossible. Ainsi, j'avais toujours eu envie de quitter ces terres pour visiter les grandes forêts elfiques, mais cela m'était impossible. Personne ne pouvait quitter le village sans en demander la permission au Roi lui-même, ce qui revenait à dire que personne n'en sortait jamais.

C'était l'été de mes vingt ans où tout a commencé. Un cor de guerre résonna à travers les brumes de l'aube naissant. Aussitôt, mon père pris ses armes qui lui avaient été léguées par son propre père, et fonça au village, duquel notre maison en était quelque peu éloignée. Je ne le revis jamais. Je sortis à mon tour, et m'arrêtai sur le chemin, pour assister au spectacle. Une armée constituée d'une centaine de Wulfkins et de Katzekins envahissait notre village, pour une raison m'échappant encore. En quelques minutes, ils rasèrent tous les bâtiments, mais les villageois combattaient toujours vaillamment. C'est alors qu'il surgit. Un puissant elfe nécromancien s'avança au milieu des cadavres de ses alliés, et, en un claquement de doigts, tous les corps se relevèrent et reprirent les combats. L'elfe avait une épée double à la main, mais il n'eut même pas besoin de s'en servir. Puisque les Wulfkins et les Katzekins ne pouvaien pas mourir, ils eurent rapidement le dessus, et tous les soldats de mon village furent exterminés.

Une fois le carnage terminé, je m'avançai sur les bords des ruines de ce qui était jadis la boulangerie. Le nécromancien me vit, et s'approcha de moi avec une moue remplie de dédain.

- Qui es-tu, être infect, pour ne pas me craindre?

- Je suis Rhaxyn, et je suis heureux que vous ayez agi ainsi. Je suis libre, désormais.

Il fut quelque peu surpris, mais se contenta de hausser un sourcil.

- Et pourquoi serais-tu libre? N'as-tu donc aucune conscience? Je pourrais t'anéantir en un simple clignement de paupières.

- Je sais. Et c'est pourquoi je veux devenir votre apprenti.

Cette fois, il ne tenta même pas de dissimuler sa surprise et me fixa, médusé.

- Mon... mon apprenti?

- Absolument. J'ai toujours détesté ma race, et, depuis que j'ai appris par moi-même à déchiffrer les textes elfiques, j'ai toujours révéré les elfes.

Il parut réfléchir une fraction de seconde, puis reprit son air dégoûté.

- Je n'enseigne mon savoir à personne. Par contre, je décèle en toi un côté sombre qui me plaît, alors je ne te tuerai pas. Viens, ordonna-t-il.

Il me banda les yeux. J'ai souvenir d'avoir marcher longuement sans jamais m'arrêter, mais je n'ai aucune idée de l'endroit où nous sommes allés.

Peu après que nous nous fûmes arrêtés, j'appris que l'elfe m'avait conseillé à la guilde de l'Ombre des Six, et que j'étais désormais apprenti mage de la branche de l'Illusion, puisqu'il manquait de personnes qui se démarquaient, et que je devrais prier Nox. Je n'eus aucun mal à prier ce dieu, et je devins rapidement un fervent croyant noxien.

Après un an seulement, je terminai mes études d'apprenti. J'avais l'incroyable capacité de retenir les sorts après ne les avoir prononcés qu'une seule fois, et je devins ainsi vite beaucoup plus puissant que les autres élèves. Vers la fin, je prenais des cours particuliers avec les plus grands Maîtres-Pantin, puisque j'en étais presque au point de pouvoir pénétrer leurs esprits, pourtant pratiquement inviolables, et que je pouvais presque créer des dragons en chair et en os, simplement en les imaginant.

Ainsi, je fus promu Maître-Pantin durant l'automne de mes vingt-et-un ans. Or, l'Archimage de l'Illusion, presque aussi important que le Chevalier de l'Illusion, mourut peu après. L'Ombre convint de me faire passer le test d'Archimage à mon insu, pour savoir si j'avais les capacités de le remplacer. Je le passai évidemment haut-la-main. Donc, dans une grande cérémonie, je fus nommé Archimage de l'Illusion.

Un jour, l'Ombre fut demandée à la Tour, pour y recevoir une mission importante. Nous y apprîmes que des démons avaient volé un médaillon ayant, selon la légende, appartenu à Nox lui-même, et qui conférait à son porteur le pouvoir de se rendre invisible à volonté. Les Chevaliers, ne voulant pas risquer inutilement la vie de trop de leurs soldats, décidèrent d'envoyer trois des Archimages, dont moi, au Pétrugatoire, où les démons avaient caché le médaillon.

Nous allâmes donc là-bas, quelque peu effarouchés lorsque nous pénétrâmes dans cet enfer empli de démons de toutes sortes. Malgré tout, nous étions certains que nous pourrions triompher. Or, le médaillon était plus que bien gardé : le dieu déchu de l'Esprit, un démon imposant, le portait autour du cou. Aussitôt, nous mîmes en place des protections mentales, mais il les balaya en remuant à peine le petit doigt. Avec horreur, nous le vîmes devenir translucide, et pénétrer nos esprits. Il effaça presque intégralement tous les souvenirs de notre apprentissage au sein de l'Ombre, puis nous renvoya sur terre en riant.

Après cet incident, je me mis à errer à travers les différents pays. Je finis par retrouver l'usage de quelques sortilèges de base, mais j'étais encore bien loin de mes capacités d'avant. Je me considère encore comme un Maître-Pantin, mais il me faudra recommencer mon apprentissage pour redevenir Archimage, comme autrefois. Heureusement, j'ai eu le bonheur de m'allier avec un groupe constitué d'elfes et d'humains, tous priants de Nox comme moi. Ils m'enseignèrent le maniement de l'arc, puisqu'ils trouvaient pathétique que je ne puisse me défendre autrement qu'avec ma magie. Un jour, je retrouverai mes pouvoirs, et ce jour, tous les royaumes trembleront devant moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rhaxyn, Maître de vos pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Petite pensée pour le Japon
» reflexion bidon sur le mode de pensée de la société !!!!!
» Tome 9 - Ce que vous en avez pensé ! ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Funus Irae - Le Forum ::  :: Présentations-