Partagez | 
 

 Et une missive pour Rodrigue, une!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/01/2013
Race : Humaine
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Et une missive pour Rodrigue, une!    Lun 21 Jan - 19:54

Du bruit derrière la porte, elle avait juste envie d’en finir et de retourner chez elle. Parler avec Mahaut des prochains services qu’elle lui demanderait aussi.

-Je suis Rodrigue, laissez-moi vous déverrouillez la porte.
Elle était très satisfaite. Enfin elle rentrerait, donnerait la missive et ne parierait plus avec Mahaut. Parier c’était mal, Mahaut faisait ressortir les pire côtés de Rosalie, c’était surement la faute de leurs métiers respectifs. Mahaut était très… vindicative et directe, Rosalie était plus… juste et attentive. Oui, complètement différentes, mais au combien attachante. Elle le regarda aller s’assoir, elle eut un moment d’arrêt, les yeux dans le vides, les gens qui ne la connaissait pas posait en général des questions, mais elle n’était pas sur si l’homme l’avait remarqué. Elle entra finalement et referma la porte. Ce qui était plutôt bizarre pour elle. Elle n’avait pas l’intention de rester longtemps, mais bon.

-Vous pouvez entrer, il y a un bon feu. Pendant que j'y pense: pas d'armes, je vous prie, et même si vous en avez, cette taverne est protégée magiquement. Alors s'il vous venait une idée "très brillante", vous n’êtes pas au bonne endroit pour ça... considérez-vous comme avertis.
Elle senti l’aura de Lux dans la bâtisse, elle repérait même certaine énergie du rituel. Étrange l’idée des énergies négatives, c’était pour repousser quoi au juste? Surement les morts vivants. Ce qu’elle était sûr, c’était que la prêtresse l’avait fait de bonne volonté avec une pointe de… comment dire… échange? Bizarre. Mais bon, rien n’était sur avec ses facultés.

-Donc, commençons par le début, voici la missive de Mahaut, elle n’a pas pu venir la porter elle-même, certain problèmes à régler.
Si elle doutait qu’il était Rodrigue? Non, pas du tout, elle aurait su s’il mentait, elle avait… un don pour ça. Mahaut détestait cela en plus, ça lui volait la vedette.
-Si tu as des questions ou qu’elle n’est pas clair dit le, je suis là pour ça techniquement.

(HG : La suite du RP sur l'ancien forum ^^ tu posteras ici Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2013
Race : Humain
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Jeu 24 Jan - 16:45

Le jeune homme entendit la dame rentré, même s'il n'en avait pas l'air il était constament sur ses gardes. Il colla ses mains contre son torse pour se réchauffé, l'hiver était dure cet année et l'année s'annonçait pareille. Normalement, le prêtre trop volubile qu'il était, aurait posé un tonne de questions avant même que cette dame, dont il ignorait le nom, franchisse le seuille de la porte. Ce monde l'avait changé, peut-être pour le meilleur ou pour le pire. Il resta silencieux jusqu'à temps que la dame lui dise:

-Donc, commençons par le début, voici la missive de Mahaut, elle n’a pas pu venir la porter elle-même, certain problèmes à régler.

Rodrigue enfila ses gants et il ne prit même pas la peine de se retourné, il tendit la main par dessus son épaule, deux doigts ouvert pour attraper la lettre. Après l'avoir prise, il sortit une dague noir et ouvrir l'enveloppe d'un geste rapide. Il la déplia et la lue. Cela lui pris un certain temps, car il relisait à plusieurs reprise le texte de Mahaut puis, losqu'il en eut assez, il fit une boulette de papier avec la lettre et l'enveloppe et ouvrir la porte du fourneau et y lança le tout. Il fixa les flammes dévorer le papier avec un visage sans expression, comme s'il n'avait pas de joie. Se grattant la tête, le prêtre se leva et referma la porte du fourneau. Il soupira pendant que la jeune femme lui demanda:

-Si tu as des questions ou qu’elle n’est pas clair dit le, je suis là pour ça techniquement.

Il se retourna pour regardé dans les yeux la jeune femme, il avait un de ses regard qui faisait froid dans le dos. Elle pouvait voir des cernes au bas de ses yeux, ses cheveux en bataille et son visage ne montrant aucune émotion. Non, il semblait vraiment pas aller bien. L'homme ne dit rien pendant plusieurs secondes, gardant le silence et cherchant ses mots. Il dit tranquillement et lentement:

-Première chose, tu ne t'ais pas présenté. Deuxième chose, si j'ai des questions ou si j'en pose, j'aime avoir des réponses à chacune d'entre elle. J'ai posé environ cinq questions environ à Mahaut, j'ai eu trois réponses. Alors pour celles qui me manque je vais y répondre par moi-même: "Débrouille toi et fais ce que tu veux, comme toujours."

Il n'était pas de bonne humeur et cela se voyait et ressentait, le manque de sommeil y était pour grand chose. Il continua avant que la dame puisse répondre:

-Troisième point, Quel réponse tu pourrais me donner si tu n'es pas Mahaut et que tu es qu'une simple messagère. J'apprécie que tu te sois déplacé et que tu m'es remis cette missive en main propre, mais cette missive ne change rien à la situation actuelle.

Il fit deux grosses expirations pour se calmer. Il devait gardé son calme. S'approchant de la dame d'un pas lent, Rodrigue dit:

-La situation a changé depuis que j'ai envoyé ma missive...

L'ancien initier se tenait devant la dame, les bras croisé. Il dit faiblement:

-C'est la guerre ici... et sans aide, je vais pas y arrivé... Disons que j'ai sous estimé mes prédictions. J'ai besoin de parlé avec Mahaut en personne, seul elle peut entendre ce que j'ai à dire ou une personne comme elle. Donc, je veux savoir est-ce que tu es une de mes consoeurs? Oui ou non.

Il jeta des coups d'oeils dans la pièce, comme s'il était inquiet que quelqu'un les espionnait, puis reporta son attention sur la dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/01/2013
Race : Humaine
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Jeu 31 Jan - 15:04

Elle était calme et souriante d’apparence, comme toujours. Elle n’avait rien à redire, juste attendre qu’il lise et ensuite, les questions. Elle plongea son regard dans celui de Rodrigue, sans malice le moins du monde. Elle ne remarquait même pas son regard « froid » elle était tellement habitué à pire quand on y pensait.

-Première chose, tu ne t'ai pas présenté. Deuxième chose, si j'ai des questions ou si j'en pose, j'aime avoir des réponses à chacune d'entre elle. J'ai posé environ cinq questions environ à Mahaut, j'ai eu trois réponses. Alors pour celles qui me manque je vais y répondre par moi-même: "Débrouille toi et fais ce que tu veux, comme toujours."

Oh, il n’était pas de très bonne humeur. Triste, ou pas. Elle n’était pas du genre à être influencer, sa bonne humeur était de roc, comme toujours. Elle avait été formée pour ça.

-Je me nomme Rosalie si sa peut te faire plaisir et techniquement, elle n’aurait pas dit fait ce que tu veux, le vouloir est trop subjectif, trop de chance pour ce que tu veules ne soient pas bien. Donc, elle dirait plutôt fait ce qui est bon. Bon pour l’humanité et surtout Lux, mais elle ne parlerait pas de ta propre volonté, jamais.

Elle lui souriait doucement, elle était loin d’être bête la petite Rosalie et elle assumait pertinemment son rôle d’amie d’enfance de Mahaut. Elle l’a connaissait depuis toujours, faut qu’il y ait des avantages.

-Troisième point, Quel réponse tu pourrais me donner si tu n'es pas Mahaut et que tu es qu'une simple messagère. J'apprécie que tu te sois déplacé et que tu m'es remis cette missive en main propre, mais cette missive ne change rien à la situation actuelle.

-La situation a changé depuis que j'ai envoyé ma missive...

-Alors c’était à toi d’en réécrire une autre depuis. Elle est très occupé au nom de Lux. Surtout en se moment.

Petit haussement d’épaule. Elle lui souriait toujours. Elle était adorable parfois, mais elle savait que sa bonne humeur pouvait en irrité plus d’un, mais elle était comme ça, c’est son métier, sa vie.

-C'est la guerre ici... et sans aide, je ne vais pas y arrivé... Disons que j'ai sous-estimé mes prédictions. J'ai besoin de parler avec Mahaut en personne, seul elle peut entendre ce que j'ai à dire ou une personne comme elle. Donc, je veux savoir est-ce que tu es une de mes consœurs? Oui ou non.

-Je suppose que c’est un peu de oui et un peu de non. Je ne suis pas… comme Mahaut. Elle est trop… impulsive et même une peu méchante parfois pour arriver à ses fins, mais c’est son métier, elle est comme ça. Par contre, consœur et confrère sous la bannière de Lux, ça oui.

Elle lui souriait toujours. Elle était toujours aimable et elle appréciait commencer à parler même si la discussion n’aboutissait à rien à cause de la hargne de Rodrigue. Lorsqu’il parlait, les images qu’elle voyait dans sa tête n’était pas exact, mais il semblait vraiment convaincu, c’était… surprenant.

-Si ça peut te rassurer, je suis juge. C’est mon métier.

Ceci expliquait cela. Pourquoi elle était complètement et totalement souriante et calme? Parce qu’elle était juge. Juge était un métier assez discret chez les Luxiens. Il y en avait très peu en fait. On dit qu’à force de voir des meurtres dans sa tête, de déceler la vérité du mensonge, de tout voir et ressentir… on devient soit fou, soit complètement aimable et souriante à tout. Mahaut la considérait presque comme sa supérieure juste parce que rencontrer Rosalie, c’était l’étape après Mahaut, mais bon, Rosalie adorait sa vie, mais ne se voyait pas plus haute, mais bien comme l’extension de Mahaut. Elle était d’excellente humeur malgré l’humeur de Rodrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2013
Race : Humain
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Ven 1 Fév - 2:57

Le prêtre écouta Rosalie jusqu'au bout sans l'interrompre. Lorsqu'elle parla de renvoyé une missive, il retroussa les lèvres pour montré ses dents, comme le ferait un animal en colère, montrant une sorte de mourir macabre. il n'aimait vraiment pas qu'elle lui sourit tout bonnement et ses commentaire. Intérieurement il répétait "Reste calme, reste calme, reste calme, Lux et l'étoile n'aimeraient pas te voir comme ça. On va rentré à la maison, tous ensemble.", il se concentra et dégagea un aura de paladin. Il fit un long soupire puis Rosalie dit:

-Je suppose que c’est un peu de oui et un peu de non. Je ne suis pas… comme Mahaut. Elle est trop… impulsive et même une peu méchante parfois pour arriver à ses fins, mais c’est son métier, elle est comme ça. Par contre, consœur et confrère sous la bannière de Lux, ça oui.

Il la regarda dans les yeux et tout ses traits semblait s'avoir calmer. Il prit un visage neutre, son masque sans émotion, et écouta la jeune femme ajouter:

-Si ça peut te rassurer, je suis juge. C’est mon métier.

Il releva un sourcil, cela ne le rassurait pas, il n'avait jamais entendu parlé de juge, du moins à part des juges de tribunal militaire à Hrell. Il ne dit rien sur le moment, il plaça son index sur ses lèvres en signe de garder le silence, puis Rodrigue alla à la porte, il l'ouvrit et alla faire un tour de l'auberge avant de revenir. Il verrouilla la porte, s'assurant que c'était sécuritaire avant d'aller derrière le contoire et enfiler ce qui semblait être un vêtement chic noir, avec un manteau et un chapeau avec une boucle de ceinture au centre, tous de la même couleur. Rodrigue retourna voir la dame et posa sa main droite contre son coeur tout en s'inclinant:

-Pardonner mes façons dame Rosalie. C'est un honneur d'avoir une vraie Luxienne à mes côtés.Je suis très stresser parce que je suis sur trois affaires majeurs simultanément et j'ai d'énorme trouble d'insomnie. Excuser moi.

Il était très sincère dans ses paroles, à part Mahaut et un ou deux personnes, les bon croyant de Lux n'était pas monnaie courante dans cette région. Le Luxien se redressa en s'expliquant:

-J'aurais bien voulu lui envoyé une missive, mais c'est trop risqué. Je suis souvent surveiller, et je ne peux pas risqué de tout faire déraper. Ils sont plus nombreux que je l'avais envisager et ils ne manquent pas de ressource. Et leur rang ne cesse de grandir à chaque jour, ils sont une menace majeur pour nous, ce duché et toutes les divinités.

Il fit un cours silence en regardant Rosalie dans les yeux, il n'avait pu l'air du même homme. Il semblait plus mature l'espace d'une seconde. Le prêtre sortit un petit journal de poche et une plume et encrier, qu'il déposa sur une table avant de noté et nom de Rosalie. Il demanda tout en écrivant:

-J'ai tellement de questions et peu de réponse depuis un an. Rapidement, que tu peux me dire sur les juges, ensuite que fait actuellement Mahaut au couvant, je veux dire à par surveiller la nomination d'une nouvelle mère supérieure e que l'ordre venait d'en haut, je ne sais rien. Je ne comprend pas pourquoi cela lui prend au tant de temps et pourquoi elle serait au tant débordé. Finalement, peux-tu me donné des nouvelles d'elle? Comment elle va et comment se déroule sa tâche... En passent.... merci...

Il trempa la plume tout en adressant un sourire chaleureux à la dame. Il ajouta juste avant qu'elle puisse répondre:

-Ne t'inquiète pas pour ces notes, je les brûle tout de suite après, cela m'aide seulement à mémoriser l'information. Lorsque j'ai du temps, je retranscris ce que je me souviens dans mon journal noir qui est en sécurité.

Rodrigue attendit les réponses à ses questions avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/01/2013
Race : Humaine
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Ven 1 Fév - 14:27

Son regard changea, la surprise? C’est vrai qu’on ne parlait pas beaucoup du métier de Rosalie, les plus concerné étaient les coupables et les inquisiteurs, personnes d’autres. Elle le regarda faire le tour de l’auberge en silence, mais souriante. Elle se demandait bien s’il oserait lui poser des questions maintenant qu’il en savait un peu plus sur elle. Il c’était même changer. On voyait bien comment il accueillait les étrangers versus les luxiens.

-Pardonner mes façons dame Rosalie. C'est un honneur d'avoir une vraie Luxienne à mes côtés. Je suis très stresser parce que je suis sur trois affaires majeurs simultanément et j'ai d'énorme trouble d'insomnie. Excuser moi.

Elle lui fit un sourire. Il était drôle quand même.

-Ce n’est rien, j’ai vue pire dans ma vie.

Ça c’était vrai. Vous devriez voir Mahaut le matin, c’était assez terrible comme ça.

-J'aurais bien voulu lui envoyé une missive, mais c'est trop risqué. Je suis souvent surveiller, et je ne peux pas risqué de tout faire déraper. Ils sont plus nombreux que je l'avais envisagé et ils ne manquent pas de ressource. Et leur rang ne cesse de grandir à chaque jour, ils sont une menace majeur pour nous, ce duché et toutes les divinités.

Elle l’écoutait patiemment. Elle aimait bien prendre du temps comme ça, c’étaient quand même relaxant quand on y pensait. Une fois la porte fermé, il n’y avait plus vraiment de crainte de zombie ou autre. Elle était loin d’être une combattante, elle détestait faire mal.

-J'ai tellement de questions et peu de réponse depuis un an. Rapidement, que peux-tu me dire sur les juges, ensuite que fait actuellement Mahaut au couvant, je veux dire à par surveiller la nomination d'une nouvelle mère supérieure et que l'ordre venait d'en haut, je ne sais rien. Je ne comprends pas pourquoi cela lui prend au tant de temps et pourquoi elle serait au tant débordé. Finalement, peux-tu me donné des nouvelles d'elle? Comment elle va et comment se déroule sa tâche... En passent.... merci...

Tellement de question d’un coup, il respire des fois?

-Ne t'inquiète pas pour ces notes, je les brûle tout de suite après, cela m'aide seulement à mémoriser l'information. Lorsque j'ai du temps, je retranscris ce que je me souviens dans mon journal noir qui est en sécurité.

Il ne doit vraiment pas respirer souvent. Il aurait peut-être moins de cerne avec plus d’air et plus de sommeil.

-Ok, donc le facile en premier. Les juges sont l’instance supérieure qu’on appelle quand le travail de Mahaut ne donne rien. Quand ça devient trop compliqué ou que la vérité est encore floue après tous leurs efforts, c’est moi qui me débrouille. C’est aussi moi qui donne les sanctions au plus coupable. Ma mère a toujours dit que j’avais un don pour la justice.

Ce qui n’était pas dit c’est quand général, les gens comme Mahaut n’aimait pas les gens comme Rosalie. L’arrivée d’une signifiait quand même l’échec de l’autre. Mahaut avait quand même dépassé cela.

-Aussi, y a une réponse pour plein de tes questions. Après inspection auprès de la mère supérieure et ses alentours, Mahaut et plusieurs collègues comme elle, ont découvert plusieurs Noxiens au sein de l’organisation même de Lux. Donc, elle tente de remonter le filon pour retrouver tout le réseau, mais c’est une tâche assez difficile, mais surtout longue, trop longue. Mais elle va bien, tant qu’elle est occupé, elle est de bonne humeur.

Elle était contente, elle n’était pas moins occupé que Mahaut, mais Rosalie aimait prendre le temps de soufflé, c’était important pour elle. Pour ne pas devenir folle surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2013
Race : Humain
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Ven 1 Fév - 16:08

La description des juges laissa le jeune homme perplexe, pourquoi il existait des personnes pour faire une partie du travail que lui et Mahaut faisaient. Il n'aimait pas l'idée que quelqu'un juge un coupable à sa place, en tant que priant de Lux il se croyait apte à rendre justice lui-même, surtout grâce à son rang qu'il occupait dans la religion depuis un an. Comment des gens comme lui ou Mahaut pouvait échoué à découvrir la vérité? Il en savait encore trop peu sur son travail et tout ce que cela comprenait. Savoir que la situation de Mahaut était bonne le rassura, par contre il dit faiblement:

-J'aurais tellement aimé l'accompagné...

C'était plus un commentaire à lui-même, il aimait aussi l'action et être sur le terrain. Selon lui c'était par l'exemple et les expériences personnels que les gens apprenait le plus rapidement. D'un autre côté, il savait qu'il était encore trop novice pour ce genre d'affaire. Le prêtre prit quelques notes rapidement, dans un moment de silence. D'autres questions lui vinrent alors en tête tout en écrivant. Il chercha ses mots pendants quelque secondes avant de dire:

-Le monastère où se trouve Mahaut, où est-t'il? Il est certainement pas chez ses fanatiques de Vera Esperenza. Comment es-tu venu ici? Mist-walking ou plane-walking?

Il fit une petite pause avant d'ajouter:

-Je sais que cela va te sembler hors-sujet, mais est-ce que tu sais des choses sur le Roi Paladin? Mahaut ne m'a pas toujours remis le livre qu'elle m'avait promis, et je cherche désespérément de l'information à ce sujet.

Le prêtre semblait très content d'avoir enfin des réponses à ses questions. Il remit la plume dans l'encrier, prêt à prendre d'autre note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/01/2013
Race : Humaine
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Lun 4 Fév - 15:24

Elle avait quand même l’impression de bien répondre à ses questions. Même s’il en posait beaucoup. Elle ne savait pas trop qui plaindre, lui ou Mahaut. Choix un, Mahaut ne répondait vraiment pas souvent aux questions, choix deux il en avait beaucoup trop, choix trois il ne se rappelait pas des réponses. C’était quand même bien de savoir.

-J'aurais tellement aimé l'accompagné...

-Tu le feras bien un jour, t’inquiète.

Elle lui souriait. Pour le moment, Rodrigue était bien inutile pour Mahaut, mais avec de l’entrainement et du temps, il y arriverait surement. Pour le moment, Rosalie l’imaginait plus comme un petit chiot fou qui pose des millions de questions et veut tout savoir sur tout, tout le temps. C’était mignon, mais… pas trop longtemps quand même.

-Le monastère où se trouve Mahaut, où est-t'il? Il est certainement pas chez ses fanatiques de Vera Esperenza. Comment es-tu venu ici? Mist-walking ou plane-walking?

-Le monastère de Mahaut est à Derona et pour venir ici, j’ai pris un cheval. Je ne suis pas très original en général.
Elle souriait toujours. C’était quand même drôle de se faire interroger, il allait bien avec son futur métier finalement.

-Je sais que cela va te sembler hors-sujet, mais est-ce que tu sais des choses sur le Roi Paladin? Mahaut ne m'a pas toujours remis le livre qu'elle m'avait promis, et je cherche désespérément de l'information à ce sujet.

-Le roi paladin?

Elle se mit à réfléchir, c’était loin dans sa tête le roi paladin. Elle n’était pas très fervente d’histoire, c’était souvent là son problème. Elle n’aimait pas beaucoup mettre le nez dans les livres.

-De ce que je sais, c’était un ancien roi très puissant qui amassait de l’information sur les Noxiens et les démons, qui n’étaient pas si loin l’un de l’autre d’une certaine façon. Il a récolté ses informations et les a entreposer dans des livres ou un livre? Très difficile à avoir, si ce n’est pas presque impossible de le sortir de son monastère. Je ne sais pas si tu vas arriver à l’avoir ici. C’est un manuscrit précieux, ici il y a des chance de le perdre ou de se le faire voler.

Elle lui souriait toujours. Elle comprenait pourquoi Mahaut lui en avait parlé, mais ne l’avait pas amené. Surement qu’elle lui avait proposé, mais qu’une fois retourné au monastère, elle s’était gentiment fait dire non par les archivistes. Ils sont si… aimables? Bref, elle avait répondu à toutes ses questions. Elle avait dit à Mahaut qu’elle serait bonne dans se job.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2013
Race : Humain
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Mer 6 Fév - 1:13

Plonger dans son écriture, le prêtre écoutait Rosalie lui donné des réponses. Il finit de prendre ses notes, avant de dire à la dame:

-Merci pour les réponses, cela m'aide vraiment. J'ai encore quelque petites questions.

Il se tourna pour regardé de face Rosalie en lui demandant:

-Tu penses que Mahaut en a pour combien de temps encore là-bas?


C'était vrai que cela faisait plusieurs mois qu'il attendait la Luxienne. Il ajouta:

-D'ici là, je voudrais lui transmettre quelques lettres à Mahaut. Si tu pourrais lui faire parvenir les lettre. Pour pas lui pausé problème, je t'en verrai à ton nom les lettres, tu les transmettra à Mahaut. Disons que cela pourrait aidé à brouiller les pistes. Je vais bientôt assister à une réunion du Corbeau blanc, je lui redonnerai des détails après, ensuite je pars en voyage, je lui enverrai une autre lettre à ce moment. Si tout marche comme je le veux, elle n'aura pas à m'envoyer de missive ici, mais au château du seigneur Hirions. Je serai là-bas si elle me cherche, par contre il faudra voir comment elle pourra y aller. Ce ne sont pas tout le monde qui y sont admis.

Il fit une petite pause, puis il conclu:

-Dans le pire des cas, moi et elle, on se rencontrera à notre place habituelle. Je m'absenterai du château sous un prétexte, surement voyage encore une fois. Pour ce qui est de sa réponse, je ne lui demanderai rien dans les missives donc pas besoin de réponse. Je vais seulement la tenir informé des développements de mes affectations et enquêtes. Est-ce que cela te convient?

Il croisa les bras en attendant la réponse de la dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/01/2013
Race : Humaine
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Mer 6 Fév - 15:20



-Merci pour les réponses, cela m'aide vraiment. J'ai encore quelque petites questions.

Tant mieux alors. Elle était l’a pour ça. Elle aimait bien répondre à ces questions, c’était assez simple en fait.

-Tu penses que Mahaut en a pour combien de temps encore là-bas?

-Encore pour un bout, mais elle risque d’être présente à la prochaine fête du duché. Elle a besoin d’information sur des événements qui se sont fait dans les environs. Tu risques de la voir bientôt alors.

Et encore une bonne réponse pour Rosalie, c’était génial. Elle y arrivait bien. C’était même surprenant venant d’elle.

-D'ici là, je voudrais lui transmettre quelques lettres à Mahaut. Si tu pourrais lui faire parvenir les lettre. Pour pas lui pausé problème, je t'en verrai à ton nom les lettres, tu les transmettra à Mahaut. Disons que cela pourrait aidé à brouiller les pistes. Je vais bientôt assister à une réunion du Corbeau blanc, je lui redonnerai des détails après, ensuite je pars en voyage, je lui enverrai une autre lettre à ce moment. Si tout marche comme je le veux, elle n'aura pas à m'envoyer de missive ici, mais au château du seigneur Hirions. Je serai là-bas si elle me cherche, par contre il faudra voir comment elle pourra y aller. Ce ne sont pas tout le monde qui y sont admis.

-Dans le pire des cas, moi et elle, on se rencontrera à notre place habituelle. Je m'absenterai du château sous un prétexte, surement voyage encore une fois. Pour ce qui est de sa réponse, je ne lui demanderai rien dans les missives donc pas besoin de réponse. Je vais seulement la tenir informé des développements de mes affectations et enquêtes. Est-ce que cela te convient?

-Moi ça ne va, je n’ai aucun problème avec cela. Je suis plus joignable que Mahaut de toute façon. Elle disparait tout le temps ou pire se cache.

Elle lui souriait. Elle devrait bien retourner chez elle bientôt et surtout dormir avant de recommencer le travail, les Luxiens ne se reposaient jamais bien longtemps. Les temps étaient sombres, il y avait beaucoup de travail à accomplir pour le rendre meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2013
Race : Humain
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    Ven 8 Fév - 11:38

Cela faisait des mois que Rodrigue courait après Mahaut pour la voir et lui parlé, aux réponses de Rosalie: Mahaut serait présente au prochain festivité du duché, qu'il serait possible d'échanger des lettres de nouveau et que Mahaut serait bientôt de retour à temps plein parmi eux; le jeune prêtre ne pu s'empêcher de lâché un soupire de soulagement et faire un large sourire à son invité, c'était à ses yeux une très bonne nouvelle, peut-être la seule bonne nouvelle qu'il avait depuis des lunes. Avec tout ses problèmes, temps personnels que professionnel, savoir qu'il n'avait pas été abandonné lui redonnait espoir. D'ici là, il devrait continué à faire ce qu'il faisait de mieux depuis un an: survivre. En fais, il faisait que ça survivre, pas le temps de vivre et de profité des levés de soleil que Lux leur offrait, ou encore les bons moments passé entre ami et en famille, le goût délicieux du bon bacon le matin. Non, tout ce qui comptait c'était le strict minimum et survivre. Il s'inclina et dit:

-Merci mille fois dame Rosalie. Votre visite m'a un peu éclairé les esprits et donné des réponses à certain de mes interrogations. Transmettez tout mes vœux à Mahaut pour cette année qui commence, puisse Lux nous guidé et nous permettre de lui rendre gloire.


En se relevant, il alla rangé son petit journal de poche dans ses effets personnels derrière le comptoir, puis demanda à Rosalie:

-Vous comptez passé la nuit ici avant de repartir? À cette heure la forêt est assez dangereuse. Personnellement, je n'ai pas peur d'être seul en forêt, mais j'ignore si c'est votre cas. Et puis, vous allez devoir marché jusqu'à votre monture pour reprendra la route de Derona. J'aurais bien aimé vous escorté, mais je crois que si je vous suis, je ne voudrai pas quitté Mahaut et je risque plus de la ralentir dans son travail, alors mieux vaux qu'on suive le plan initial. Vous pouvez resté pour la nuit, mais vous devriez partir tôt demain matin. Je vous offre le gîte si vous le désirez.

Il fit une petite pause puis se souvint d'un détail très important qu'il oubliait toujours de demandé aux gens locaux:

-Est-ce que vous pourriez me tracé une carte de la région, s'il vous plaît? Je sais me retrouvé par les chemins, mais j'aimerais avoir une carte précise pour m'aider dans mes tâches futurs.

Bien entendu, il ne comptait pas partagé cette carte avec tout le monde. Si des informations pouvant mené aux siens tombait entre de mauvaise main, le pauvre prêtre n'aurait pu de raison de se plaindre de son insomnie trop longtemps, car il partirait faire un long sommeil éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et une missive pour Rodrigue, une!    

Revenir en haut Aller en bas
 

Et une missive pour Rodrigue, une!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Missive pour l'Intendant d'Oësgard
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Funus Irae - Le Forum ::  :: Falsch Hoffnung :: La Rivière-